musica viva ensemble vocal

Cristian Gort

dsc_0601C'est en Argentine, son pays d'origine, que Cristian Gort commence ses études en composition et écriture, direction d'orchestre, histoire, piano, cuivres et percussions. En 1994, il obtient un poste au séminaire lyrique du réputé Théâtre San Martin, à Córdoba, en Argentine, avec lequel il fait des tournées dans tout le pays.

En 1997, il poursuit ses études en orchestration et en composition à l'Université Laval, où il obtient une maîtrise en composition. Il étudie ensuite l'analyse et la direction d'orchestre au Conservatoire de Musique du Québec à Montréal, où il reçoit le prix en direction d'orchestre en 2001.

Son intérêt marqué pour la musique des XXe et XXIe siècles l'amène à participer à la création de nombreuses œuvres : musique symphonique, opéras, musique de chambre et chorale et ce, en Europe, en Asie et en Amérique du Sud. Il occupe le poste de directeur musical et artistique de l'Orchestre symphonique de l'Isle de 2004 à 2019.

Il a récemment effectué une cinquième collaboration aux productions de Chants Libres avec la création d'un nouvel opéra, The Trials of Patricia Isasa de Kristin Norderval et Naomi Wallace, mis en scène par Pauline Vaillancourt. Il a également collaboré à plusieurs autres créations, ainsi qu'à la production de Wozzeck d'Alban Berg à l’Opéra de Lille, en France.

Il a dirigé la création du psychodrame musical La Faim d'Artaud d'Analia Llugdar et de l'opéra-performance Perdre pied de Jimmie Leblanc, Parmi ses autres réalisations, notons la création de l'opéra augmenté Alternate Visions de John Oliver à l'Usine C de Montréal et de la vidéo-opéra An Index of Metal du compositeur Fausto Romitelli. Il a dirigé les musiciens dans la dernière création de Michel Gonneville, Hypothèse Caïn. 

Il dirige l'Ensemble vocal Musica Viva depuis 2006. Il est également professeur invité à l'Atelier de musique contemporaine de l'Université de Montréal.